Protocole n°3

PROTOCOLE POUR MODELISER UNE VALLEE SEDIMENTAIRE

 

But: Montrer que le type de sol influence les ondes sismiques, Modéliser une vallée sédimentaire 

Matériel:

  • Un cendrier en pierre massif avec au milieu du gel de paraffine pour modéliser une vallée sédimentaire
  • Un marteau pour modéliser les ondes sismiques
  • Deux capteurs piézo-électriques
  • Un ordinateur pour connecter les capteurs, avec un logiciel pour enregistrer ce que les capteurs perçoivent (dans notre cas Visuel Orphy).

Étapes:

-On place un capteur piézo-électrique sur la roche et un autre sur le gel.

-On tape avec le marteau à un endroit à égale distance des capteurs piézo-électriques et on enregistre, à l’aide du logiciel Visuel Orphy, les ondes reçues par les deux capteurs.

-On trace la courbe reliant tous les points pour obtenir une courbe ressemblant à un sismogramme.

Observations :

-En observant la courbe, on remarque que l’amplitude des ondes arrivant au gel est beaucoup plus grande que celle des ondes arrivant à la roche. On remarque aussi que les ondes durent plus longtemps.

 

Interprétation :

-Ainsi, le gel, modélisant les bassins sédimentaires, amplifie les ondes, par rapport aux roches. De plus, les ondes durant plus longtemps, leur fréquence est donc plus petite (Fréquence= 1/ Période) et donc elles feront entrer des bâtiments différents en résonance. Ce phénomène s’est produit lors du séisme de Mexico, en 1985, où, à 400 km de l’épicentre (alors que normalement, il n’y aurait du avoir aucun dégâts) il y a eu beaucoup de dégâts, et où de plus, seulement les grands bâtiments se sont écroulés.

 

9 votes. Moyenne 2.11 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site